CONTACT

Ce qui attend les étudiants étrangers en France

Cet article est le troisième d'une série axée sur l'enseignement supérieur en France. Nous sommes heureux de partager les résultats de notre étude réalisée auprès des représentants d’institutions de l’éducation supérieure de premier plan. Dans cet article, nous allons discuter de ce qui est mis en place actuellement pour les étudiants étrangers venant étudier en France.
 
Dans un contexte où l'enseignement supérieur subit un processus rapide de la mondialisation et de la commercialisation, de plus en plus, l’éducation est analysée comme une entreprise, en utilisant un prisme « business » pour collecter et analyser les données du point de vue des gestionnaires et des investisseurs. Par conséquent les étudiants sont, parfois, analysés comme des ‘clients’. Sans ajouter aucune connotation négative à cette réalité, nous avons voulu révéler ce qui est mis en place pour les étudiants avec un autre angle, non-commercial.
 
Un nombre croissant d’étudiants s’aventurent à l'étranger pour leurs études supérieures. L’éducation supérieure à l’étranger n’est pas nécessairement meilleure que celle qu'ils pourraient avoir dans leur pays, mais à travers cet effort, ils acquièrent d’une expérience internationale inestimable qui doit les aider dans leur réussite professionnelle.


 
A quoi s’attendent-ils lorsqu’ils se lancent sur le chemin difficile des études internationales en France ? Quel type d'enseignants peut les instruire et les guider vers leur future carrière ? Quelles compétences spécifiques auront-ils ? Quelle formation donneront-ils aux élèves ? Quelles compétences les élèves ont-ils besoin de développer pour réussir académiquement et dans la vie ?
 
Nous avons d'abord demandé à nos interlocuteurs leur opinion sur les compétences les plus importantes selon eux, ainsi que les traits de personnalité que les enseignants ont besoin d’avoir aujourd’hui pour former les nouvelles générations de ‘citoyens du monde’.
 
Le premier facteur sur la liste est la sensibilité à la complexité croissante du monde dans lequel nous vivons ainsi que la flexibilité et l'adaptabilité :
 
 “Les enseignants ont besoin de comprendre la complexité du monde, d'être au courant de l'évolution du monde et d'avoir une approche multidisciplinaire. Ils doivent être en mesure de maîtriser cette complexité eux-mêmes et aider les élèves à la comprendre.”
 
“Les enseignants doivent avoir une mentalité internationale et ils doivent prendre en compte les défis du monde d'aujourd'hui. Ils doivent être activement impliqués dans la fabrication et la compréhension des contextes d'affaires.”
 
L’humilité, la capacité d'empathie avec les étudiants et la participation active sont aussi des compétences considérées très importantes parmi nos répondants :
 
“Les enseignants ont besoin d'avoir une ouverture d'esprit et de l’humilité."
 
“Nous n’avons pas de « rock stars » à la faculté ou de personnes connues médiatiquement. Tout le monde doit apporter le meilleur pour ses étudiants, et les aider à activer leur talent.”
 
“Les enseignants doivent cesser de donner des conférences et devraient participer activement dans la construction de connaissances et leur plan de carrières afin d’inspirer les élèves. Ils doivent les aider à se préparer et acquérir tous les outils pour affronter la vie réelle.”
 
Les compétences personnelles et les qualités de leadership ont été considérées comme primordiales pour les enseignants. Néanmoins, il existe plusieurs définitions et opinions sur ce que ces compétences non techniques impliquent.
 
 “Les leaders dans nos organisations ne sont pas les gens extravertis, ambitieux avec une superpuissance charismatique. Ils doivent être honnêtes et avoir une capacité d'introspection. En regardant les organisations d'aujourd'hui, beaucoup de gens sont coincés avec l'idée qu'ils sont ce qu'ils sont, et que leur capacité provient de leur titre qui découle directement de leur diplôme, et c'est la fin ... alors que vous avez réinventer votre légitimité tout le temps et vous ne pouvez pas être l'autorité de quelqu'un d'autre si vous n’êtes pas votre propre autorité.”
 
Les enseignants idéals doivent être connectés à la communauté académique mondiale et être en contact avec leur domaine scientifique, afin d'être en mesure de transmettre leurs connaissances avec succès aux étudiants. Pour cela, ils doivent aussi avoir des compétences personnelles et des compétences linguistiques. Cependant, ce n’est pas évident pour les enseignants aujourd’hui. Par exemple, l’accent mis sur l'importance du networking parmi les étudiants présente un défi distinct pour les enseignants :
 
“Les enseignants doivent aider les élèves à se concentrer. Les étudiants sont de plus en plus volatils et ils sont trop communautaires. Ils deviennent trop dépendants des groupes parce qu'on leur dit que tout ce qui compte est le réseau. Par conséquent, ils attendent que les autres fassent leur travail et attendent que quelqu'un d'autre se propose, avant de prendre toute initiative.”
 
Nous avons également examiné les compétences et les traits principaux qui sont cultivés et nourris parmi les étudiants. Les compétences personnelles sont considérées comme des conditions préalables à la réussite scolaire et aussi professionnelle. Notamment, la présentation et les compétences linguistiques sont considérées très importantes tant au niveau individuel, qu’au niveau de l’organisation :
 
“Les bonnes compétences de présentation sont cruciales pour les étudiants, ils doivent être en mesure de présenter un argument, de le défendre et de manipuler l'information et de la connaissance d'une manière pragmatique."
 
“Nous formons des gens qui sont bien préparés à entrer dans les organisations à travailler en tant que membres de l'équipe, et avoir une bonne communication au sein de cette organisation."
 
 
« Les diplômés d'aujourd'hui auront besoin d'une très solide formation universitaire sur les fondamentaux de gestion pour réussir. Leur capacité à travailler au niveau international est un autre critère très important. "
 

La mentalité multiculturelle et les compétences personnelles sont cruciales, ce sont les conditions préalables pour réussir dans le monde d'aujourd'hui. En particulier, la compétence culturelle est hautement valorisée comme une condition à la réussite :
 
« Les élèves ont besoin de savoir comment articuler leur ‘technicité’ avec la conscience culturelle. Ils ont besoin d'améliorer leurs compétences personnelles afin d'interagir avec des personnes différentes et dans des situations différentes. Ils doivent également comprendre les approches transversales des affaires et les activités périphériques de leur emploi principal. En effet, ils doivent être cultivés et éclairés. »
 
L’humilité, l'intégrité, l'honnêteté et la curiosité font parties des principales compétences que les enseignants en France tentent de transmettre à leurs étudiants :
 
“Les leaders que nous essayons de former ne sont pas seulement des gens ambitieux, très charismatiques, et extravertis. Ils doivent être honnêtes avec eux-mêmes, avoir la capacité d'introspection, l’auto -connaissance et l'honnêteté intellectuelle.”
 
“Les compétences techniques sont importantes, mais elles ne sont pas critiques. "Aujourd'hui, les étudiants devront tous réapprendre et tout le temps. Ce qui est important, c’est non seulement leur capacité intellectuelle au moment présent, mais aussi leur capacité intellectuelle qui évoluera au fil du temps. Cela est lié à la curiosité intellectuelle, et nous devons la promouvoir dans notre éducation. Le développement de la dynamique intellectuelle est plus important que les aspects techniques.”
 
 
A partir de ces témoignages, dans notre prochain article nous allons voir comment appliquer notre prisme de stratégie et de développement de marque afin de relever les défis et les problèmes que nous avons identifiés. 

Contactez-nous

APPROCHE

SOLUTIONS

Contactez-nous

CONTACTEZ-NOUS DÈS AUJOURD'HUI

Pour les requêtes de la part des médias, veuillez contacter :
media@labbrand.com

Aidez-nous à en savoir plus avant de soumettre votre requète.

S'abonner à la newsletter